Actualités

Restaurants scolaires : demandez le menu !

écolier cantine

Menus Cantine Brécey novembre 2017

Suite à des contraintes réglementaires, les repas de l’école Jeanne d’Arc sont fournis par un prestataire. Les menus sont donc différents : Menus Cantine Brécey novembre 2017


 


Evènements

Prochain Conseil Municipal

Le conseil municipal de Brécey se réunira le mardi 24 octobre à 20h30.

Retrouvez les comptes rendus des réunions précédentes.

Recherche

 

Histoire de Brécey

L’origine du toponyme Brécey est inconnue, le nom de Brécey n’apparaît pour la première fois qu’au cours du XVème siècle sur différents actes.

Le premier bourg se situe sans doute à l’endroit actuellement nommé le Vieux Bourg, au croisement des voies romaines d’Avranches à Vire et du Cotentin à Rennes. Le passage à gué sur la Sée aurait été remplacé plus tard par un pont de Pierre.

Le vieux bourg devait être antérieur aux invasions normandes, et possédait une église dédiée à Saint Martin. Cette église aurait été renversée par les envahisseurs puis rebâtie après leur conversion. Il est admis que le premier château de Brécey fut implanté au village de la Tourelle proche.

Le premier seigneur de Brécey connu suivit Guillaume le Conquérant en Angleterre. Raoul 1er seigneur de Fougères a cédé à la fin du XIème siècle ses terres de Brécey à son vassal Ranulphe de Virey qui fut à l’origine de la création du nouveau bourg à l’emplacement où il fit construire une église dédiée à Saint Martin. C’est autour de cette église que se développa la nouvelle agglomération alors que le vieux bourg devait disparaître.

L’église romane de Brécey fut dédiée à l’abbaye de Savigny, elle fut restaurée en 1435. Brécey dépendait jusqu’à la révolution du comté de Mortain. En 1613 Jean de Vassy seigneur de Brécey obtint l’érection en baronnie de sa terre de Brécey.Brécey Château du Logis

Jacques de Vassy fit ériger le château de Brécey sur la rive gauche de la Sée prés du village du Logis. Le château aujourd’hui mutilé était plus important et ses avenues rejoignaient le pont de Pierre.

Le nouveau bourg s’est développé grâce à sa situation sur la vallée de la Sée au centre du triangle formé par les villes de Villedieu, Avranches et Saint Hilaire du Harcouët.

Le commerce était attiré naturellement à Brécey Les foires remontent à 1401 (foire Sainte Croix le 14 septembre et Saint Michel le 16 octobre). En 1628, le roi Louis XIII confirma l’octroi d’un marché le vendredi et des foires Sainte Geneviève et Saint Martin le 3 janvier et le 4 juillet. La commune voisine de Cuves plus ancienne et rivale (chef lieu juridique) finit par s’incliner devant Brécey.

La cure de Brécey était importante, elle entretenait 1 curé et 4 vicaires mais aussi un maître et une maîtresse d’école.

Si la paroisse de Brécey n’a pas pris de part active à la révolution de 1789 en prenant une position neutre, elle dut subir entre 1793 à 1799 les dommages des luttes entre chouans et républicains et les exactions des deux parties.

XIXème siècle

En 1800, Brécey prend sa figure définitive de gros bourg chef lieu de canton et de la justice de Paix. Ses marchés et foires vont accroître sa prospérité, à partir de cette époque plusieursBrécey Histoire Place de l\'Hôtel de Ville bâtiments publics sont construits.

Déplacement du cimetière en 1790, élévation d’un calvaire en granit en 1851, construction du nouveau presbytère en 1857, agrandissement en 1862 de l’église déjà restaurée en 1836,… Ces derniers travaux s’achevèrent en 1878 par la flèche de l’église.

En 1807, le maire partagea la commune en 4 sections, sections reprises par le cadastre de 1825. Les travaux importants décidés par la commune au XIXème siècle donnèrent au bourg sa configuration actuelle : création des grandes routes modernes et des chemins vicinaux : la route départementale de Villedieu à Saint Hilaire du Harcouët, dont la création fut envisagée dés 1818, est à l’origine du dégagement du terre plein autour de l’église et du presbytère moderne alors que les bâtiments situés à l’est de la route de Villedieu devaient disparaître.Brécey Histoire Route de St Hilaire

Dégagement de la place de l’hôtel de ville, démolition des maisons gênantes, déplacement des halles qui gênent le dessin de la place. La place fut pavée en 1826. En 1843 le conseil municipal fait dresser un plan d’alignement.

Construction entre 1850 et 1870 d’une nouvelle mairie, d’une école de garçons et d’une nouvelle halle au menu grain.

On peut signaler l’interdiction des toitures en chaume en 1824 et 1828.

En 1879 la commune fait réaliser des travaux d’adduction d’eau depuis les fontaines de la Tessonière, et édifier en1881 une fontaine monumentale au centre de la grande place.

Début du XXème siècle

Le début du XXème siècle vit apparaître la voie ferrée (chemin de fer à voie métrique dont la ligne a été fermée dans les années 30), et la construction d’une usine électrique au pont Roulland.Brécey Histoire La Gare

Deux écoles libres de filles et de garçons sont créées par le clergé et les fidèles de la paroisse.

L’implantation d’une distillerie industrielle et d’une distillerie coopérative devait donner un regain de prospérité à Brécey et marquer le début d’un nouvel essor économique.

La commune de Brécey fut libérée le 31 juillet 1944 par le Colonel Dean du 7e corps d’armée sans dommage important pour la commune.